Commode, l’empereur gladiateur

Commodecartedidentite
Commode est le successeur de Marc Aurèle. Contrairement à son père, la philosophie ce n’est pas son truc. Il se voit plutôt en Hercule (d’où son accoutrement) et s’amuse même à prendre la place des gladiateurs.

Commode enfant 31 aout

Commode a été le seul empereur de la dynastie des Antonins a succéder à son père au lieu d’être choisi par son prédécesseur et aussi le seul à mourir assassiné, clôturant la dynastie des Antonins dans le chaos.

Devenu paranoïaque suite à différents attentats, il imagine pour fêter la nouvelle année 193 des jeux auxquels il forcerait les nouveaux consuls à participer en tant que gladiateurs pour les exécuter. Craignant pour leur vie, les proches de Commode organisent son assassinat. Son cadavre est traîné dans la ville comme celui d’un criminel.

Grâce à ses ancêtres prestigieux, Commode échappe toutefois à la damnatio memoriae1. Septime Sévère le fait diviniser quatre ans plus tard.

Source : Empereurs romains : L’Histoire règne par règne des souverains de la Rome impériale Relié– 8 mars 2012 de Chris Scarre (Auteur), Florence Maruéjol (Traduction)
  1. « damnation de la mémoire » avec par exemple: l’effacement de son nom des monuments publics, la déclaration de son anniversaire comme jour néfaste ou le renversement de ses statues.
This entry was posted in Dossiers, la dynastie des Antonins, les empereurs. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *